presse 2002

Publié le par Tiphaine

71 Léguillac de l'Auche 24
(DATE : En septembre 2002   /   PARCOUR : 13 tours d'un parcours tres selectif et eprouvant, à Leguillac)

Nicolas Crosbie fait parler la classe.... et la categorie !

PAS TENDRE, LE PARCOURS .......

Les 13 tours d'un parcours très sélectif et éprouvant, sont déjà connus de beaucoup qui savent qu'à Léguillac, c'est 50 / 50 . Ça monte longtemps à flanc de vallon ( avec le vent de face, parfois : ce fut le cas aujourd'hui ...) et d'un coup, c'est un bon petit mur qui n'en fini pas de monter encore, et encore, et encore ... !
La descente ? Oui, il en faut bien une ... : étroite, sinueuse et dégradée, très rapide, pour finir en belle ligne droite mais pour être dans le coup, c'est là qu'il faut relancer et "mettre le paquet" ! Résultat : pas un instant de répis juqu'à la fin à la course !

L'avantage du spectateur à Léguillac, c'est qu'il ne risque guère l'infarctus sur un suspens poignant avec espoirs de retour ou chambardements de situation en cours de la compétition. Au-delà de 30 secondes, c'est un peu cuit ; à la minute, ben, c'est carrément foutu !
À l'issue du premier tour, Stéphane Morvan mène la danse en compagnie de 9 comparses et l'avantage est déjà de 14 secondes au pied du village. Les périgourdins sont représentés par Mickaël Lamiraud et Anthony Boyer; Marmande par Sébastien Morvan et Jean Mespoulède; sont également dans le groupe : Carl Naïbo (Bressuires), Nicolas Crosbie (C. Poitevin), Julien Lacourt (Villeneuve), Bartosz Kolendo (AngoulèmeVC), Bouchet Sébastien (Chateauroux), Bastien Leraud (AC Jarnac).

LA PREUVE ..........
-- Au 5ème passage, l'avance atteint la minute ...
-- Au 6ème, coup de boutoir à l'avant de Crosbie, Mespoulède, Naïbo et Leraud. le peloton est à 1' 40".
-- Au 7ème, Michaël Lamiraud et Sébastien Bouchet paient comptant et sont lâchés. Regroupement des autres échappés . Derrière, Dabrowski (Civray) tente de sortir du contre.
-- Au 8ème, Nicolas Crosbie (C. Poitevin) s'évade ... de l'échappée. Impressionant : la minute passée, prise en un seul tour ... !
Le peloton, ou plutôt ce qu'il en reste est précédé d'un bon groupe de contre où l'on remarque beaucoup Laffite (Talence), Skolnik Mickaël (AVC Libourne), Lamiraud M., Dabrowski et Brousse qui finira même par s'extraire et poursuivre en solitaire. Sur l'avant, Anthony Boyer victime d'un passage à vide sera aussi légèrement distancé mais très couragueux, il ne sera pas rejoint par le contre. Les positions resteront fixes jusqu'à l'arrivée, seuls les écarts ne cesseront pas de grandir.

(sur la photo, de G. à dr. : == 1er Junior, 1er National, 1er Espoir)

Publié dans Saisons - 1999 à 2004

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article