presse 2007 (p3) / Stage, T.de Romandie, C.de la Sarthe

Publié le par Tiphaine

RASSEMBLEMENT DE L'EQUIPE, EN VUE DE LA SAISON 2007

DU 4 AU 12 DECEMBRE 2006. /  1ER STAGE  /  30 COUREURS SONT A TALMONT PENDANT 8 JOURS. L'EQUIPE INTEGRE SEPT NOUVEAUX ET VE MULTIPLIER LES HEURES DE SELLE.

Article paru le 4.12.2006, dans " Ouest France " / Le premier stage, c'est toujours Noël avant l'heure. Avec des équipements en pagaille et surtout le nouveau vélo. Time a innové durant l'intersaison en dotant l'équipe vendéenne d'un prototype blanc. « Un modèle conçu pour l'entraînement et le début de saison », précise Jean-René Bernaudeau, d'un groupe rassemblé hier à Talmont-Saint-Hilaire pour huit jours de labeur. Hier après les prises de cote et les réglages, il y avait beaucoup de sourires lors de cette première sortie collective. Les Suisses (Clerc et Tschopp) étaient excusés, car leur avion arrivait trop tard.

Crosbie, Pütsep et Haddou n'étaient pas dépaysés. Deux heures à allure modérée par un temps pluvieux et venteux guère encourageant. Ce sera le régime de la semaine. Finies les vacances. Outre un copieux travail d'endurance, les trente coursiers devront effectuer les tests inhérents au plateau technique, au CHU de Nantes. L'évocation de la prochaine de saison et la définition des objectifs seront abordées en compagnie des directeurs sportifs. Pas mal de boulot, mais aussi de la complicité afin d'intégrer les sept nouveaux.

 

** 5 départs, 7 arrivées  et désormais cinq étrangers dans l'équipe, Bouygues Telecom s'internationalise ?
PAROLE DE JR BERNEAUDEAU -- Ce n'était pas une volonté, j'ai d'abord cherché des profils. Crosbie, c'est le battant du coin, l'arrivée de deux néo-pros est aussi logique. Haddou a vraiment une pointe de vitesse. Les arrivées de Clerc, Tschopp et Pütsep correspondent à notre envie d'être plus présents sur le Pro Tour, pour s'installer dans la hiérarchie. Le 3e homme, qui marque des points dans le classement par équipes, on ne l'avait pas. Ceux qui occupent le devant de la hiérarchie sont présents au printemps. On ne peut pas continuer à louper le printemps. Pütsep et Clerc doivent donner une dynamique dans l'équipe. Tschopp sera normalement au Tour et on aura notre vrai grimpeur.

Article paru fin janvier sur le site officiel " Bouygues Telecom " C'est finalement assez logique de voir Nicolas Crosbie endosser le maillot de Bouygues Telecom. Déjà pour son profil. L'ancien coureur d'Agritubel, adepte des longs raids solitaires, possède en effet un profil d'attaquant qui correspond parfaitement au style de la formation de Jean-René Bernaudeau. Mais aussi parce que le manager vendéen suit le Niortais, par ailleurs proche de deux anciens coureurs de Bouygues Telecom, Franck Bouyer et Frédéric Mainguenaud. Passé pro en 2005, Nicolas sort d'une saison très encourageante au sein de l'équipe Agritubel, avec notamment une troisième place sur la Polynormande. Avec Bouygues Telecom, il va maintenant pouvoir franchir un palier en évoluant régulièrement au niveau de l'élite. Ce qui ne devrait cependant pas modifier son approche de la course, toujours basée sur l'offensive.

DU 16 au 21.01.2007
.
  /
2ème stage de l'équipe.... mais sans Nicolas !  Normal, car il courrait en Australie, le T.Down Under (du 17 au 21 janvier)   /    Le 22.01.2007 /   De même Nicolas ne pouvait pas être présent !  Pas encore de retour en France ....


 

71 CIRCUIT DE LA SARTHE
-- 3ème étape


Résumé de la course
: Les jours se suivent et se ressemblent. Après un numéro de soliste de Nicolas Crosbie (Bouygues Telecom), la première demie étape de ce second jour se termine par un sprint massif. Paride Grillo, déjà vainqueur l’an dernier à Angers l’emporte.

Au départ de Riaillé ce matin, le peloton avait des fourmis dans les jambes. Cela n’allait pas durer… La première heure de course, les 94 hommes du peloton profitaient du paysage à 36 km/h de moyenne. Quelques uns tentaient leur chance : Kilian Patour (Slipstream) d’abord, qui allait compter jusqu’à 3 minutes d’avance puis Nicolas Crosbie.




Résumé du Circuit de la Sarthe --

Nicolas vers les 3'10"


Le Niortais, tout jeune professionnel allait tenir quasiment jusqu’à l’arrivée. Lui s’offrait deux Contre la Montre dans la même journée ! Sur les routes du Maine et Loire, il faisait la course en tête. Le peloton baguenaudait, lui laissant prendre jusqu’à 6 minutes d’avance… Comme hier, le peloton, emmené par les "Crédit Agricole" qui protègeaient les chances d'Angelo Furlan et les Gerolsteiner, engageait la poursuite progressivement jusqu’à accélérer franchement à vingt kilomètres de l’arrivée peu avant l’arrivée sur Angers. A partir de là, l’avance du coureur de Bouygues Telecom allait fondre comme neige au soleil jusqu’à 5 kilomètres de l’arrivée. Dans le dernier des trois tours de circuit autour d’Angers, le peloton reprenait le pouvoir et les équipes de sprinteurs commençaient à jouer le placement. La fin a failli être triste pour les Gerolsteiner puisque leur sprinteur, Robert Fröster crevait sur le circuit. Finalement, après un bon travail de ses coéquipiers, il allait se replacer pour le sprint final.

 
Sur la ligne d’arrivée, les "Ceramica Panaria" tirent leur épingle du jeu en plaçant trois coureurs (Grillo, Matveyev, Bucciero) parmi les dix premiers. Et Paride Grillo l’emporte donc à Angers comme l’an dernier. On retiendra aussi que Fröster (Gerolsteiner) termine second après sa crevaison. Les sprinteurs français s’en sortent bien, Jean-Patrick Nazon (AG2R) est 3ème et Anthony Ravard (Agritubel) est 4ème. Enfin, Angelo Furlan (Crédit Agricole) conserve le maillot jaune.

 


71  TOUR DE ROMANDIE


4ème étape -- (étape vallonnée)
Près de 89 kilomètres, seul en tête.

Parole webmatrice --  NICOLAS A ENCORE ETE  (après avoir déjà en échappée au 
Down Under , à Bessèges, à la Sarthe etc.....) L'UN DES GRANDS ANIMATEURS, ET TOUT PARTICULIEREMENT LORS DE CETTE 2EME ETAPE ..... AVEC SON ECHAPPEE EN SOLITAIRE ! (comme à son habitude !)  --- Ceci dit le peloton et les équipes de sprinters avaient à coeur, le temps qu'il était encore possible, de faire gagner leurs sprinters maison. Donc Nicolas seul avec un vent très défavorable (vent de face)..... contre environ 170 coureurs derrière lui, ne pouvait malheureusement pas faire grand chose de plus !

Rappel de ses quelques écards : à 50 kilomètres de l'arrivée = 9'40"  / A 41 km =  +de 7minutes /  à 35km =  6'34  /  A 27 km = 3'57"  /  A 26 km = 3'09"  / A 24 km = 2'07"  / A 19 km = 49"/ L'ECHAPPEE DE NICOLAS EST TERMINEE A 17 kilomètres du but

Résultats 2007

Publié dans Saison 2007

Commenter cet article

Vincent 08/10/2006 02:08

Beaucoup ont critiqué le recrutement pour cette nouvelle année 2007, mais moi je le trouve au contraire très bon. Les "vieux" Briscards tels Rénier, Rous ou Brochard restent à la maison, et l'arrivée de Putsep et Tschopp devraient porter leurs fruits. Très bonne équipe à suivre de près, mais je te fais confiance pour ça Tiphaine ;o)

A bientôt sur les routes